Le forum de la webradio marocaine Anwarock.com 100% musique rock et metal.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Archives du Forum marocain Anwarock, 100% musique Rock et Metal.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 14]

Marine

avatar
Rappel du premier message :

Chers membres du forum et auditeurs de la radio,
Retrouvez dans ce topic, tous les anciens sujets de discussions du forum de la webradio marocaine Anwarock 100% musique Rock et Metal!
Le moyen le plus facil pour trouver un message dans ce forum est d'effectuer une recherche en vous rendant sur:
Remarque: Le seul ordre respecté dans ce classement d'archives est l'ordre chronologique des posts.
Cordialement,
L'équipe Anwarock



Dernière édition par Marine le Dim 1 Jan - 9:55, édité 3 fois


_________________
http://www.anwarock.com

James

avatar
Rien ne va plus chez Green Day en ce lundi. Alors que sort aujourd'hui l'album Uno (le premier d'une trilogie étalée sur 4 mois), on apprend que Billie Joe Armstrong a été envoyé dans un centre de désintox pour des problèmes de substances addictives. L'info provient de TMZ aux Etats-Unis et a été confirmée par un des porte paroles du groupe.



Ceci arrive deux jours après que le chanteur guitariste ait pété les plombs sur scène à Las Vegas pendant le iheart music festival. Apprenant, alors qu'il jouait, que le set de Green Day était coupé de moitié parce qu'Usher avait débordé son set de 20 minutes, Billy Joe s'est retrouvé dans une colère noire (justifiée néanmoins) avant de fracasser sa guitare. "Je ne suis pas putain de Justin Bieber" a-t-il hurlé.



"Green Day souhaite s'excuser auprès de ceux qu'il a offensé au iheartmusicfestival à Las Vegas" a annoncé le porte parole du groupe.

Marine

avatar
C’est sur la fin de la tournée suivant la sortie de «God’s and Guns" (Le "Rebels and Bandoleros" tour, en compagnie de quelques autres pointures comme ZZ Top ou The Doobie Brothers et le passage sur certains festival comme le Hellfest 2012), que les américains ressuscités de Lynyrd Skynyrd nous annonça la sortie de leur 13ème opus, «Last of a Dyin’ Breed». Quelques changements de line up sont intervenus depuis la sortie précédente en 2009. Si Peter Keys est confirmé à la place de claviériste suite au décès de Bill Powell en 2009, l’année 2012 voit le départ du bassiste Robert Kearns remplacé par Johnny Colt (membre fondateur de The Black Crowes).

Un mot sur l’artwork, très sobre, avec son oiseau s’échappant de sa cage (pour la version avec bonus) qui est surement un clin d’oeil au titre «Freebird», tout comme le titre de celui ci «Last of a Dyin’ Breed» (Le dernier d’une race en voie d’extinction).

C’est de nouveau Bob Marlette qui est derrière les manettes et aussi à la composition sur quelques titres se rappelant ainsi qu’avant d’être producteur, il était musicien de studios. A noter une tripotée de guest associés à cet opus : John 5 (Marylin Manson), Jon Lawhon et Chris Robertson (Black Stone Cherry), Marlon Young (Kid Rock), Donnie Van Zant et quelques autres.
On englobera dans cette chronique, les 4 titres bonus.

Donc.
Après une très belle partie de slide, on est tout de suite dans le bain. La première chose qui nous frappe est le son très actuel par rapport aux anciennes productions du groupe. Bob Marlette a complétement pris ses marques avec Lynyrd Skynyrd et ça s’entend. Slide donc qui vas nous accompagner tout au long de l’album par quelques interventions courtes mais bien senties («Last of a Dyin' Breed", «Start Livin’ Life Again»).
Et après cette intro on attaque très fort (on parle de Lynyrd Skynyrd ici, pas de Dragonforce donc à relativiser) avec «Last of a Dyin’ Breed». Le morceau titre est enlevé, les guitares sont tranchantes, la voix de Van Zant en forme et parfaite. Le son de cet album est tout simplement énorme. Et le ton s’est quelque peu durci sur certains titres. Certains morceaux lorgnent carrément vers un Hard Rock pur et dur comme «Good Teacher», «Life’s Twisted» ou «Low Down Dirty» et sa rythmique très actuelle et saccadée. Ce sentiment est renforcé par le son global de l’album qui, je le répéte et vraiment très bon et très soigné.
Lynyrd Skynyrd repose sur «Last of a Dyin’ Breed» certaines bases qui avaient quelque peu quittées sa musique depuis un bail. Le mélange de Blues, de Country et de Hard Rock est toujours bien présent. On retrouve ainsi les racines Country sur «Star Livin’ Life Again», «Something To Live For» ou bien par l’intermédiaire du Banjo sur «Mississipi Blood" ou «Stat Linvin’ Life Again». Et celles du Blues (sous testostérone, il est vrai) sont utilisées sur «Nothing Comes Easy» par exemple.

Les choeurs féminins qui apportent le coté Soul depuis des années sont bien sur toujours présents comme sur «One Day at a Time", «Something to Live For" ou «Do It Up Right» (et sa section de cuivre qui se pose là avec son coté Blues Brothers). Le groupe utilise maintenant les deux choristes dans presque tous les titres mais sans abus, toujours avec justesse et à propos («One Day at a Time»).
Les harmonies à trois guitares et soli doublés sont toujours une des marques de fabrique de Lynyrd Skynyrd et des titres comme «Ready to Fly" ou «Nothing Comes Easy» sont là pour nous démontrer que le groupe ne renie pas son passé. La triplette Medlocke, Rossington, Matejka fonctionne à merveille. Le long solo de fin de «Ready to Fly" en restant un excellent exemple.
Et pour sa première apparition sur un album de Lynyrd, Colt pose déjà son empreinte. Ses lignes de basse sont claires et ne se contentent pas de simplement suivre le rythme des guitares. Elles apportent le groove qui manquait sur l’album précédent. C’est d’ailleurs le duo basse/batterie qu’il faut louer pour sa rigueur et l’ossature qu’il contribue à façonner sur les titres tout au long de cet opus.
Powell n’est plus là mais Keys s’en tire pas mal avec quelques réminiscences du vieux Lynyrd Skynyrd (L’intro de «Ready to Fly, la rythmique de »Do It Up Right»).

Un album de Lynyrd Skynyrd sans titres au tempo ralenti ou ballades (émouvantes ou guimauvesques à souhaits), c’est comme un jour sans pain, c’est à dire long et chiant. Et par chance (ou par un éclair de génie dans la composition), on se retrouve avec quelques pépites comme, «Sad Song" (avec un coté très sombre mais très électrique), «Ready to Fly» avec son clavier prédominant et «Star Livin’ Life Again» qui clos admirablement l’album (si on omet les bonus). Ce dernier morceau ne comporte pas les soli habituels et si à l’instar de «Freebird», il en avait été affublé, nul doute qu’il aurait rejoint le panthéon des classiques du groupe. «Something to Live For" étant beaucoup plus classique et moins inspirée que les autres.

Le groupe se permet quelques expérimentations comme sur «Homegrown" et «Mississipi Blood" (cette dernière en duo avec Medlocke) avec des effets sur la voix (assez malvenus, ma foi) et un ton différent de ce que le groupe a l’habitude de nous fournir. «Mississipi Blood" est à rapprocher des dernières productions de ZZ Top, hormis pour la suite de soli qui reste elle bien plus dans le ton Sudiste. Et en parlant de la voix, la tonalité de celle ci a quelque peu changé sur certains titres et on se demande si c’est un effet de production ou une évolution naturelle.
Les propos tenus restent dans la lignée des précédents albums : L’Amérique et ses valeurs sur la famille pour «Nothing Comes Easy», en hommage à Ronnie Van Zant sur «Good Teacher» et "Last Of A Dying Breed", le rêve Américain avec "Poor Man's Dream" ou parlant des femmes sur «Homegrown».

Alors bien sur, ce 13ème opus ne contient aucun chef d’oeuvre intemporel comme «Sweet Home Alabama", «Simple Man" ou «Freebird", mais certains des morceaux mériteraient un traitement live comme le titre éponyme, «Mississipi Blood" ou «Good Teacher".
Je vais avouer avoir été plus qu’agréablement surpris par la qualité de l’album. Et j’en ai oublié assez vite les quelques petits défauts qui le parséme. Et après avoir vérifié qu’en Live Lynyrd Skynyrd reste une valeur sure, il s’avère qu’en studio, le groupe a retrouvé une nouvelle jeunesse.

CD, date de parution : 21 Août 2012 - Loud N' Proud Records / Roadrunner Records

Tracklist
1. Last of a Dying Breed
2. One Day at a Time
3. Homegrown
4. Ready to Fly
5. Mississippi Blood
6. Good Teacher
7. Something to Live For
8. Life's Twisted
9. Nothing Comes Easy
10. Honey Hole
11. Start Livin' Life Again


Bonustracks


12. Poor Man's Dream
13. Do It Up Right
14. Sad Song
15. Low Down Dirty


_________________
http://www.anwarock.com

Alice

avatar
Le groupe de metal allemand Rammstein prépare sa tournée 2013 et il est fort probable qu'il passe en France soit aux festival des Vieilles Charrues 2013, dans le cadre du festival, mais à une autre date comme pour Springsteen en 2009, soit en tête d'affiche du Hellfest 2013. Smile

http://www.anwarock.com/maroc-rock-radio/

Ziryab

avatar
Admin
Comment vous le dire ? Cet album est une tuerie. Je me disais depuis le retour en 2003 que le retour serait difficile. J’avais raison. Trois albums épouvantables. Soyons francs, les suédois ont tout donné avec START FROM THE DARK (2004) et il y a des putains de titres dans ce disque. Mais que voulez-vous ? C’est du réchauffé ! Mais là avec ce “Sac d’os“ les blondinets remettent le couvert de la plus belle manière. Titres groovy, grosses grattes, basses assommantes, batterie au taquet et le chant !!! Putain ça chante ! Exit les années 80 et bienvenue en 2012 avec le son d’une époque qui a de quoi faire du feu avec des braises mouillées.. Quand on voit le niveau des groupes aujourd’hui c’est effrayant de constater qu’on fait des disques aussi puissants que ceux de (feu) Michael Jackson, mais que les compos ne sont pas là. Imaginez un instant l’agrégation du génie des compos bluesy metal FM de Tempest et Michaeli avec des dizaines de compresseurs à lampes DeMaria ? Et bien voilà, ça vous donne un album de hard rock qui n’a rien à envier à UFO, Rainbow ou encore Mr Big.

Par quoi commencer ? Le son est authentique. Le titre "Bag Of Bones" est divin et inspiré, les refrains sont là (écoutez un peu "Firebox" et la superbe contrib’ du guitariste de blues Joe Bonamassa) les grattes sont agressives et là ont dit merci Monsieur Shirley (Kevin Shirley dixit Mr Iron Maiden depuis BRAVE NEW WORLD (2000) Rush etc. La voix de Tempest est solide, constante, habitée et ce n’est pas un repompé de quoique ce soit.

Le titre "My Woman my Friend" est le titre énigmatique de l’album, une ballade burnée avec une son southern, quelle tuerie ! Merci de remettre les pendules à l’heure du rock. Parce que ces derniers temps questions bouses on a été servi. Le titre "Drink and a Smile" est un morceau acoustique sur lequel on peut verser une larme sur nos visages marqués par la vie.

L’album se cloture avec "Bring it all Home" une ballade qui fleure bon la possibilité d’un dixième album. C’est sous la forme d’un hard rock bluesy qui a définitivement enterré l’ère THE FINAL COUNTDOWN (1986) que les suédois nous offrent, à mon avis, l’un des moments de rock de cette année 2012 ! Bravo à eux.
Z


_________________
http://www.anwarock.com/forum

Toni

avatar
Pour ceux à qui j’ai déjà un peu parlé de cet album, vous allez voir que j’ai un peu révisé mon jugement de départ.
Pour ceux qui attendent un retour aux sources et au Blues/Hard des années 70, revenez dans 9 ans, on ne sait jamais ce que l’avenir peut nous réserver...

Dés «I Gotsta Gait Paid», on sait que le groupe ne va pas faire une réapparition miraculeuse à l’ancienne sur cet opus. Le son de la gratte est tellement saturé et parasité qu’on se demande si le label n’a pas merdé dans le mixage. Affreux... Pourtant niveau guitare, à la sortie de l’écoute attentive de l’album, on est quelque peu rassuré, Gibbons tient encore la route sur la plupart des morceaux avec quelques soli bien placés, des passages instrumentaux superbes et de gimmick Blues parsemant les titres. Il reste quelques réminiscences du passé («Over You» et »It's Too Easy Mañana», c’est à dire les ballades), qui sans le son trop actuel pour ZZ Top auraient pu nous faire espérer d’un retour au bonnes vieilles recettes des Texans. Ou «I Don't Wanna Lose, Lose, You» qui aurait pu figurer sur «Eliminator» ou «Afterburner»

On se trouve confronté à quelques bizarreries qui plombent un peu l’ambiance générale de «La Futura». Tout d’abord l’enchainement de certains morceaux, sans aucun blanc ni répit qui donne un gout d’inachevé au titre qui se finit et fait croire que le groupe ne savait pas comment commencer le suivant...
La fin de «Heartache in Blue» par exemple où on a l’impression que les musiciens ont oublié leur partition et finissent à l’arrache, tout comme celle de «I Don't Wanna Lose, Lose, You». On déplorera des cassures plus ou moins expérimentales dans certains titres comme «Consumption», la fin de «It's Too Easy Mañana" et un trop plein d’effet sur le solo de ce dernier.

Il reste quand même quelques bonnes choses à se mettre dans l’oreille comme les ballades citées plus haut et ce «Chartreuse», croisement entre les excellentes productions qui ont lancées le groupe dans les années 70 et le début des années 80 qui ont vu le groupe franchir un pallier au niveau de leur compte en banque. Seul «Have a Little Mercy" (un plaidoyer envers les fans?), nous replonge vraiment dans les 70‘s sans que le son ne vienne perturber l’oreille de l’auditeur.
Un sympathique duel guitare/harmonica sur «Heartache in Blue» vient aussi casser la monotonie du son trop actuel et synthétique que l’on pourrait reprocher (et que je reproche personnellement d’ailleurs) à cet album.
Quant à «Flyin' High», cette chose informe aurait pu se trouver sur n’importe quel album de Hard Rock, de n’importe quelle époque que ce soit tellement il est banal (même si il emprunte un peu au Blackfoot des années 80). Le solo rattrapant un peu la soupe globale du titre grâce au phrasé et au feeling bien reconnaissable de Gibbons.

La voix est quelquefois mixée bien trop en avant surtout sur les ballades (le Bluesy «Over You» ou »It's Too Easy Mañana»). Très peu de choeurs dans les morceaux mais plutôt bien placés («Heartache in Blue», «I Gotsta Gait Paid» et les interventions de Hill),
Peu de chose à dire sur l’assise rythmique. Le duo basse/batterie est toujours aussi carré, métronomique et précis. Certains pourront dire transparent tellement rien ne dépasse mais c’est la marque des grands de faire qu’avec le strict minimum, on se retrouve avec une assise pareille.

Même si l’ensemble parait moins catastrophique au bout de quelques écoutes, on reste sur sa faim. Le groupe est capable de nous pondre de bien meilleurs morceaux et un ou deux titres vraiment bons par album, c’est un peu dommage pour un groupe de cette stature.
A n’en pas douter, «La Futura» va s’écouler par semi remorques entiers dans le monde plus par la notoriété du groupe et l’attente que l’album a produit depuis le précèdent que par sa qualité intrinsèque.
Mais il va falloir investir dans des vitamines ou du viagra au niveau des maisons de retraites chez nos amis d’outre Atlantique pour espérer quelque chose de plus jouissif la prochaine fois.
Si prochaine fois il y a... Wink

Date de parution : 11 Septembre 2012 chez American Recordings
Produit par : Rubin Rick
Tracklist:
1. I Gotsta Get Paid

2. Chartreuse

3. Consumption

4. Over You

5. Heartache in Blue

6. I Don't Wanna Lose, Lose, You

7. Flyin' High

8. It's Too Easy Mañana

9. Big Shiny Nine

10. Have a Little Mercy
Retrouvez tous les singles de ZZ Top sur votre webradio marocaine spéciale musique rock entre minuit et midi: www.anwarock.com Very Happy

http://www.anwarock.com/mediatheque/

Anouar

avatar
Admin
Fin des rumeurs, le compte à rebours est arrivé à son terme et Led Zeppelin annonce enfin la sortie du fameux DVD attendu depuis quasiment cinq ans : Celebration Day ! Very Happy
Filmé lors du concert évènement du 10/12/2007, où 18 000 petits veinards (sur 20 millions de prétendants !) avaient pu assister à la dernière prestation live du groupe -à l’O2 Arena de Londres-, ce DVD sera disponible dès le 19 novembre dans toutes les bonnes crèmeries. Formats audio et vidéos : il y en aura pour tous les goûts.
Seize titres live donc, interprétés par un line-up historique : John Paul Jones, Jimmy Page et Robert Plant accompagnés de Jason Bonham, le fils de leur batteur historique John Bonham.

Track Listing :


01. Good Times Bad Times
02. Ramble On
03. Black Dog
04. In My Time Of Dying
05. For Your Life
06. Trampled Under Foot
07. Nobody’s Fault But Mine
08. No Quarter
09. Since I’ve Been Loving You
10. Dazed And Confused
11. Stairway To Heaven
12. The Song Remains The Same
13. Misty Mountain Hop
14. Kashmir
15. Whole Lotta Love
16. Rock And Roll

A noter que le film de Celebration Day sortira également au cinéma à partir du 17 octobre et que tous les grands singles de Led Zeppelin sont à l'écoute sur la webradio Anwarock dans le programme diffusé tous les jours, entre 00:00 et 12:00 gmt!


_________________
http://www.anwarock.com

Squelette

avatar
Le nouvel album des Deftones, 'Koi No Yokan', sort mi-novembre, il a été enregistré à LA avec le producteur Nick Raskulinecz (Foo Fighters, Rush). Le groupe devrait ensuite partir en tournée aux USA, aucune date européenne n'a encore été annoncée. Chino Moreno a déclaré : "Ce n'est pas un album très rapide, ou très lent. Il est très dynamique. Nous avons atteint un pic sur cet album, en respectant deux qualités la beauté et une agressivité pure."
En attendant, écoutez tous les singles des Deftones sur Anwarock.com, la webradio rock metal du Maroc!

http://www.anwarock.com

33 Van Morrison à l'Olympia. le Ven 31 Aoû - 17:08

Alice

avatar
Le vendredi 14 septembre à 20h, la légende vivante Van Morrison remontera sur une scène française après cinq trop longues années d’absence. Ce sera sans doute l’occasion de goûter en avant-première des titres de son nouvel album à parapitre le 1er octobre, Born to sing : no plan B. Save the date !
Tous les singles du grand Van Morrison sont programmés sur Anwarock webradio dans l'émission nocturne à partir de minuit gmt!

http://www.anwarock.com/maroc-rock-radio/

Travis

avatar
On ne le répétera jamais assez : l’unplugged est un exercice difficile, très difficile. Beaucoup s’y sont cassés les dents quand d’autres n’ont jamais osé se prêter à l’expérience. Bien souvent les chansons s’y retrouvent singulièrement mises à nu, dans leur plus simple expression, et cela nécessite parfois quelques réarrangements ou réinterprétations. C’est à cette manipulation délicate que s’est prêtée récemment Florence Welch et sa machine seulement après deux albums studio, soumise pour l’occasion à un régime draconien, avec un résultat plutôt correct mais restant inégal.

Le choix des titres s’avère judicieux : en exploitant au maximum le plus tempéré Ceremonials tout en y ajoutant les morceaux de choix de Lungs, Florence Welch a eu la main heureuse. On pourra néanmoins regretter l’absence de certaines pépites comme "Seven Devils" ou encore "Hurricane Drunk", alors que l’on comprend aisément l’éviction des plus allumés "Rabbit Heart" ou encore "You’ve Got The Love". Restent deux reprises : "Try A Little Tenderness" popularisé par Bing Crosby (pas forcément inoubliable) et surtout le fameux duo avec Josh Homme sur "Jackson" entonné initialement par les divinités Johnny Cash et June Carter. Cette nouvelle version s’avère plutôt réussie, Homme se retranchant derrière un style vocal plus country et Welch dégraissant ses cordes vocales pour ne pas dominer de façon trop flagrante le grand roux de Palm Desert. On aurait pu souhaiter un peu plus de fantaisie, de prise de risque, mais dans ce cas comment faire honneur convenablement à un tel monstre du patrimoine américain ? L’épure de cette reprise était probablement la moins mauvaise solution pour la mettre au mieux en valeur.

Le vrai problème de cet unplugged, c’est qu’en se privant de son backing band lyrique, Florence Welch ne devient rien de plus qu’une cantatrice esseulée et obligée de réduire l’énergie de ses titres ainsi que leur vitesse pour ne pas les écraser sous sa voix. Cette réinterprétation se révèle bien inégale selon les occasions. On se trouve ainsi positivement surpris par un "Breaking Down" complètement anecdotique sur album mais qui se dévoile ici sous des atours pudiques on ne peut plus intéressants. D’autres morceaux s’en tirent avec les honneurs ("Dog Days Are Over", principalement, mais aussi "Only If For A Night" ou "What The Water Gave Me"), mais la plupart du temps, c’est la moins value qui prévaut : le dépouillement de "No Light, No Light" le rend soporifique au possible, les variations vocales incessantes de "Shake It Out" se révèlent exaspérantes, et le déficit d’accompagnement se fait cruellement ressentir sur la paire "Drumming Song" - "Cosmic Love". Plus gênante est la justesse vocale parfois approximative de la chanteuse, détail qui gâche de beaux moments de recueillement.

Ce live est loin d’être indigent mais se révèle pourtant bien éloigné de la qualité des productions studio de Florence & The Machine. A ne réserver qu’aux amateurs hardcore de la rousse volcanique qui se fait ici (un peu trop) sage, en attendant un troisième album qui devra probablement prendre quelques risques pour crédibiliser ce projet sur le long terme...
Tracklisting:
1- Only If For A Night / 2- Drumming Song / 3- Cosmic Love / 4- Breaking Down / 5- Never Let Me Go / 6- Try A Little Tenderness / 7- No Light, No Light / 8- Jackson / 9- What The Water Gave Me / 10- Dog Days Are Over / 11- Shake It Out


_________________
Travis,
un fidel auditeur à Anwarock webradio, la station de radio rock du Maroc! Very Happy
http://www.anwarock.com/

Alice

avatar
Francis Cabrel a pris au sérieux son surnom de "Bob Dylan français" et s'est donc chauffé pour un album de reprises en français : "Vise le Ciel", dont le premier extrait "Comme Une Femme" (traduction de "Just Like a Woman", donc) est d'ores et déjà dispo. On s'est pas intéressé au truc, mais s'il claque un petit "Comme une pierre qui roule" ou encore "C'est cool m'man (Je saigne juste)", ça pourrait s'avérer sympathique. Very Happy

Francis Cabrel et Bob Dylan, le Francis Cabrel américain, passent tous les deux dans l'emission d'Anwarock webradio diffusée entre 00:00 et 12:00 (gmt)... Smile

http://www.anwarock.com/maroc-rock-radio/

Squelette

avatar
Le groupe brésilien de Heavy metal Angra, venant de vivre le départ de son second chanteur, Edu Falashi, s'apprête à sortir un best-of retraçant ses 20 ans de carrière pour faire patienter les fans en attendant la résurrection de l'ange de feu.

Il sera divisé en deux disques, respectivement la période André Matos et la période Edu Falashi.
Il sortira en octobre 2012 sous SPV/Steamhammer.
Tracklist :

CD1

01 Carry On 05:03
taken from "Angels Cry"
02 Angels Cry 06:49
taken from "Angels Cry"
03 Wuthering Heights 04:38
taken from "Angels Cry"
04 Evil Warning 06:41
taken from "Angels Cry"
05 Nothing To Say 06:20
taken from "Holy Land"
06 Holy Land 06:26
taken from "Holy Land"
07 Carolina IV (live) 13:13
taken from the EP "Holy
Live"
08 Freedom Call 05:04
taken from the EP "Freedom
Call"
09 Lisbon 05:12
taken from "Fireworks"
10 Metal Icarus 06:23
taken from "Fireworks"

CD2

01 Nova Era 04:52
taken from "Rebirth"
02 Rebirth 05:15
taken from "Rebirth"
03 Hunters And Prey 06:28
taken from the EP "Hunters And
Prey"
04 Spread Your Fire 04:25
taken from "Temple Of
Shadows"
05 Waiting Silence 04:55
taken from "Temple Of
Shadows"
06 The Course Of Nature 04:30
taken from "Aurora
Consurgens"
07 Salvation:Suicide 04:21
taken from "Aurora
Consurgens"
08 Arising Thunder 04:52
taken from "Aqua"
09 Lease Of Life 04:33
taken from "Aqua"
10 Kashmir 07:37
(coverversion)

Inutil de vous rappeler que tous ces singles sont déjà programmés sur la webradio Anwarock, dans l'émission quotidienne diffusée entre 12:00 et 00:00 gmt!

http://www.anwarock.com

Travis

avatar
Quatrième album pour les presque revenants de Bloc Party, dont on pensait assez légitimement que c'en était fini d'eux après un Intimacy qui avait laissé plus d'un inconditionnel du groupe fort perplexe quant à l'avenir du groupe, ce ajouté l'échappée solo (fort piteuse cela dit) de son leader vocal, Kele Okereke. Sans doute que les anglais avaient à coeur de laisser retomber le soufflé les entourant histoire de remettre la tête dedans un peu plus tard et jouer les phœnix avec ce nouveau disque, sobrement et très logiquement baptisé Four (après tout pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple). Et là, l'inattendu se produit...

N'y allons pas par quatre chemins, le groupe fait mieux que réussir la mise à feu de ce nouvel opus : enchaînant coup sur coup "So he begins to lie" et "3X3", soit deux titres outrageusement rock, survoltés même, qui atomisent les canons de la britpop pour lui faire conjuguer dans un même tube à essais la fièvre mélodique de Muse (mais en évidemment mille fois mieux...) et la tension incandescente des Strokes. Le tout passé à la moulinette Bloc Party 2.0, c'est carrément excellent. Et si la suite est parfois clairement en deçà de ce dont le groupe semble actuellement capable ("Octopus", "Real talk"), sur un titre comme "Kettling", on découvre un quartet capable de délivrer un tube rock à la brutalité power-grunge détonante, contrebalancée par la voix toujours très haute de Kele Okereke, pour un résultat complètement décomplexé (sur "Team A" aussi) pour lequel on sent bien que les musiciens se sont lâchés et bien comme il faut.

Sans peur ni reproche, le groupe fait ce qu'il a toujours fait par le passé (et plutôt bien à l'époque) avec le très light mais cette fois un peu raté "Day 4" (dommage), avant de mettre les c.... sur la console de mixage, descendre dans l'arène du rock un R majuscule et des riffs de patrons pour envoyer du gros son sauvagement titiller les enceintes sur "Coliseum". On est surpris et plutôt agréablement par la tournure que prend ce Four et l'alternance des morceaux power-pop "dansants" ("V.A.L.I.S", "The healing") avec ceux plus couillus (le diabolique et effréné "We're not good people"), sans oublier de larguer quelques tubes au passage (le single évident qu'est "Truth") histoire de faire de Four LA jolie surprise discographique de l'été.

Sans aucun doute le meilleur Bloc Party depuis Silent alarm...

Label: French Kiss Records (3 hits)
Date de sortie : 21/08/2012
Tracklist:
So He Begins To Lie
3X3
Octopus
Real Talk
Kettling
Day 4
Coliseum
V.A.L.I.S.
Team A
Truth
The Healing
We're Not Good People


_________________
Travis,
un fidel auditeur à Anwarock webradio, la station de radio rock du Maroc! Very Happy
http://www.anwarock.com/

38 Immolation entre en studio! le Ven 17 Aoû - 6:12

Le 666ème

avatar
Avant d'attaquer ses dates européennes, le groupe de death metal Immolation a fait un petit tour par les studios, dans ses terres de New York, sous la houlette de Paul OROFINO.

10 tittres ont été enregistrés, dont il reste quelques menus détails à peaufiner, puis confier le mixage et le mastering à Zack OHREN (déjà responsable de cette tâche sur le précédent album).

Bob VIGNA annonce la couleur : "Le nouvel album contiendra 10 titres d'un de notre matériel le plus intensément sombre que nous ayons jamais écrit, très puissant et très lourd ! De plus Steve (Shalaty - batterie) a vraiment repoussé ses limites sur cet album."

Nous voila prévenus. Sortie prévue au printemps 2013. Fan de metal

Immolation passe aussi sur la webradio marocaine Anwarock!

Alice

avatar
Reformé en 2009, le groupe de Gwen Stefani No Doubt a dévoilé les noms des 11 chansons de son nouvel album studio Push and Shove dont la sortie est prévue pour le 25 septembre. Découvrez la tracklist ci-dessous.
01. "Settle Down"
02. "Looking Hot"
03. "One More Summer"
04. "Push and Shove"
05. "Easy"
06. "Gravity"
07. "Undercover"
08. "Undone"
09. "Sparkle"
10. "Heaven"
11. "Dreaming the Same Dream"

http://www.anwarock.com/maroc-rock-radio/

40 Korn sort un nouveau cd/dvd! le Lun 13 Aoû - 15:43

James

avatar
Live at The Hollywood Palladium sera le titre de l'énième CD/DVD/Blu-ray Live des néo metaleux écossais de Korn, à paraître le 7 septembre prochain. Fan de metal

41 Gagner un t-shirt Anwarock! le Ven 27 Juil - 2:53

Houriya

avatar

Bonjour à toutes et à tous,
C'est les vacances et de nouveau le concours pour gagner un T-shirt AnwarocK est relancé! Very Happy
Pour y participer, rendez vous au fan club de la webradio Anwarock et faites "J'aime" sur la photo du poste!
-Anwarock webradio fan club:
https://www.facebook.com/groups/403313849714857/
"Le tirage au sort est prévu le 15 août!"
Bonne chance! Smile


_________________
http://www.anwarock.com

Squelette

avatar
Le groupe de hard rock américain Papa Roach a mis en ligne "Still Swingin'", le premier single extrait de son nouvel album, The Connection, dont la sortie est prévue pour le 1er octobre 2012. En attendant de découvrir le clip de "Still Swingin'", un making-of est à l'écoute sur la webradio Anwarock.com depuis quelques jours. Que pensez-vous de ce premier extrait du disque, dont le son se rapproche des disques Lovehatetragedy (2002) et Getting Away With Murder (2004) ? Fan de metal
Sinon, cette news est mon 100ème poste dans ce forum! Very Happy

http://www.anwarock.com

Le 666ème

avatar
Le douzième album des norvègiens d'Enslaved est dans les tuyaux et devrait sortir à la rentrée, le 28 septembre précisément. Intitulé Riitiir, la bête est composée de 8 pistes:
01. Thoughts Like Hammers
02. Death In The Eyes Of Dawn
03. Veilburner
04. Roots Of The Mountain
05. Riitiir
06. Materal
07. Storm Of Memories
08. Forsaken
666

Low woman's lyric

avatar
Un communiqué de Metallica confirme la participation du groupe à un nouvel tribute. Ils s'agit des reprises de l'album "Machine Head" de Deep Purple qui fête ses 40 ans intitulé: "Re-Machined – a Tribute to Deep Purple’s Machine Head "
Dans cette album dont la sortie est prévue en septembre, on retrouve aussi des grands groupes comme Iron Maiden, Steve Vai et Black Label Society :
Et voici la tracklist complète:
1. Smoke On The Water – Carlos Santana / Jacoby Shaddix

2. Highway Star – Chickenfoot

3. Maybe I’m A Leo – Glenn Hughes/Chad Smith

4. Pictures of Home – Black Label Society

5. Never Before – Kings of Chaos

6. Smoke On The Water – The Flaming Lips

7. Lazy – Jimmy Barnes with Joe Bonamassa

8. Space Truckin’ – Iron Maiden

9. When A Blind Man Cries – Metallica

Plus, exclusive to this special edition:

10. Highway Star – Steve Vai, Glenn Hughes, Chad Smith, Lauchlan Doley


_________________
Low woman,

et son grand combat pour beaucoup plus de Metallica sur Anwarock Webradio! Smile

Squelette

avatar
Les suédois de Katatonia seront en tournée européenne à la fin de l'année pour promouvoir leur prochain album "Dead Ends Kings" (sortie le 27 août pour l'Europe). Ils embarqueront avec eux les groupes Alcest et Junius. Deux dates, seulement, se dérouleront en France.

Lyon (CCO) le vendredi 23 novembre
Paris (Divan du monde) le mardi 27 novembre
Les plus grands singles de Katatonia sont à l'écoute sur la webradio marocaine Anwarock lors de la diffusion du 12H/00H (gmt). Fan de metal

http://www.anwarock.com

46 Alanis Morissette le Jeu 19 Juil - 19:19

Katoue


Admin
Voici une artiste canadienne Very Happy venant d’Ottawa, en Ontario, qui est non seulement chanteuse, guitariste, productrice de musique, actrice, mais qui écrit aussi ses propres chansons. Son premier démo s’appelait «Fate Stay With Me», tandis que son premier album se nommait «Alanis» (1991). Par contre, sa carrière internationale commença avec «Jagged Little Pill», album paru en 1995 qui a été vendu en 33 millions de copies. Sa citoyenneté américaine a été obtenue en 2005. Elle a gagné 16 «Juno» et 7 «Grammy» Exclamation Le 22 mai 2010, elle et Mario Treadway (Souleye, de nom d'artiste), un rappeur de Boston, au Massachusetts, dans une cérémonie privée dans leur maison à Los Angeles et leur premier enfant (Ever Imre Morissette-Treadway) est né le 25 décembre 2010. Sa plus récente tournée se nomme «The Guardian Angel Tour» et eut lieu en 2012. Ses parents sont tous les deux d’origines différentes, soit Alan Morrissette (le père) étant franco-ontarien et Georgia-Mary-Ann Feuerstein (mère) étant hongroise. Elle a un frère plus vieux (Chad) et un jumeau (Wade).

47 3 Doors Down le Jeu 19 Juil - 18:19

Katoue


Admin
Voilà un groupe américain rock du Mississippi. Il a été créé en 1996, par Brad Arnold à la batterie (jusqu’en 2000) et au chant (jusqu'à présentement), Matt Roberts en tant que guitariste (jusqu’en 2012) et Todd Harrell en tant que bassiste. Petite anecdote, Arnold, écrivain des chansons, a écrit leurs plus anciens hits quand il avait 15 ans, souvent pendant ses cours de mathématiques à l’école East Central High School. Laughing Le nom du groupe fut trouvé un jour où les trois gars marchaient dans la ville de Foley, en Alabama et ont vu, sur un bâtiment, après que quelques lettres eut tombées «Doors Down». Dans ce temps, ils étaient 3 donc ils ont ajoutés le «3» créant du fait même, «3 Doors Down». En 1998, le guitariste Chris Henderson a rejoint le groupe . Leur premier album fut «The Better Life», dont trois de leur chansons se sont retrouvées sur le Billboard Hot 100; «Kryptonite», «Loser», «Be like That». Finalement, Greg Upchurch s’ajouta au groupe en 2005 à la batterie, Chet Roberts en 2012 à la guitare et Daniel Adair en 2002 (jusqu’en 2005) à la batterie et Richard Liles à la batterie en 2000 (jusqu’en 2001).



Dernière édition par Katoue le Jeu 19 Juil - 19:19, édité 1 fois

48 Aerosmith le Jeu 19 Juil - 18:11

Katoue


Admin
C'est un groupe américain rock qui a déjà inspiré plusieurs artistes rock. Il a été formé à boston en 1970, de Joe Perry en tant que guitariste, de Tom Hamilton en tant que bassiste qui ensemble formaient le groupe s’appelant «Jam Band» et de Steven Tyler en tant que chanteur, de Joey Kramer en tant que batteur et de Ray Tabano à la guitare(qui a été remplacé par Brad Whitford en 1971). Par contre, un abus de drogues et des conflits à l’intérieur du groupe a fait en sorte que Perry (en 1979) et Whitford (en 1981) furent remplacés par Jimmy Crespo et Rick Dufay, respectivement. Par contre, ils sont tous les deux revenus au sein du groupe en 1984, ce qui provoqua le départ de Crespo et Dufay. De plus, Aerosmith est le meilleur groupe rock américain en ayant vendu plus de 150 millions d’albums à travers le monde (dont 66,5 millions seulement aux États-Unis) Exclamation Exclamation Le groupe détient aussi le record du groupe américain ayant le plus d’albums ors et platines, sans oublier qu’ils ont 21 singles dans le Top 40 de «Billboard Hot 100» Exclamation Leur premier gros succès étant «Dream On».

49 Diffusés sur Anwarock webradio. le Jeu 19 Juil - 5:57

Anouar

avatar
Admin
Chers auditeurs et membres du forum, ceci est un nouveau topic, créé et alimenté par Katoue, notre nouvelle modératrice. Cette rubrique conciste à présenter les groupes diffusés sur la webradio Anwarock. C'est cool, non? Et dire qu'on y avait pas encore pensé Exclamation


_________________
http://www.anwarock.com

James

avatar
L'héritier du heavy metal des années 80s, The Darkness dévoile le clip "Everybody Have A Good Time" tiré de l'album de son comeback Hot Cakes annoncé pour le 20 août 2012. Il s'agit du premier disque des anglais depuis 2005. The Darkness s'est reformé en 2011 pour le plus grand plaisir des fans des extra terrestres.
Les nouveaux et anciens singles de The Darkness sont à l'écoute sur votre webradio rock et metal Anwarock, tous les jours, entre midi et minuit (gmt)!
Little J

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 14]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum