Le forum de la webradio marocaine Anwarock.com 100% musique rock et metal.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La fabuleuse histoire des Mtv Awards 1992.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Une belle époque! le Jeu 3 Mar - 9:42

Farid


J'imagine que c'était une grande époque de musique rock! Déjà les albums produits en 1991 étaient tous de très grande qualité Smile
Black album: Metallica
Never Mind: Nirvana
Le double album des Guns, les scorpions et REM...

2 Je kife cette histoire! le Mer 2 Mar - 12:57

Era


Cool

Anouar

avatar
Admin
Nous sommes en 1992. Un petit groupe de morveux de Seattle vient de sortir un album qui a complètement chamboulé le paysage rock : exit le hard rock qui a régné pendant près de deux décennies, le temps du grunge est arrivé. Le groupe : Nirvana . L’album : Nevermind.
A cette même époque, la chaîne musicale MTV commence à avoir une influence très importante dans le monde du rock. On se souvient des sessions "MTV Unplugged" de l’époque, véritable marque de fabrique de la chaîne. Les MTV Vidéo Music Awards étaient d’ailleurs l’occasion de récompenser les meilleurs clips vidéos de l’année, qui prenaient eux aussi une place primordiale dans la promotion d’un single. Mais c’était aussi l’occasion de réunir la grande famille de le musique, et surtout du rock à l’époque où le rap et le hip-hop étaient encore peu médiatisés…
La cérémonie de 1992 restera dans les mémoires tant par la qualité de ces performances que par les évènements incongrus (prévus ou non prévus!) qui sont venus marquer la retransmission en direct.
Les performances

La cérémonie a lieu à Los Angeles le 9 septembre 1992, elle est présentée par Dana Carvey, alors célébrissime pour son interprétation de Garth aux côtés de Mike Myers dans Wayne’s World. Une édition riche en performances cultes puisque l’on y retrouve :
• The Black Crowes – Remedy (le clip, la performance)
• Bobby Brown – Humpin’ Around (le clip, la performance)
• U2 – Even Better Than The Real Thing (le clip, la performance)
• Def Leppard – Let’s Get Rocked (le clip, la performance)
• Nirvana – Lithium (le clip, la performance)
• Elton John – The One (le clip)
• Pearl Jam – Jeremy (le clip, la performance)
• Red Hot Chili Peppers – Give it Away (la performance)
• Michael Jackson – Black or White (le clip)
• Bryan Adams – Do I Have to Say the Words (le clip)
• En Vogue – Free Your Mind(la performance)
• Eric Clapton – Tears in Heaven (le clip)
• Guns N’ Roses + Elton John – November Rain (le clip, la performance)
Bref, que du beau monde. Certaines performances (U2, Michael Jackson) sont réalisées en duplex, les artistes étant en tournée au moment de l’émission.
Les vainqueurs

Les gagnants de la soirée reçoivent une statuette représentant un astronaute : "The Moonman".
3 Awards :
• Van Halen – Right Now (Vidéo de l’année, meilleur réalisateur, meilleur montage)
• Red Hot Chili Peppers – Under the Bridge (Choix du public), Give it Away (Clip breakthrough, meilleure direction artistique)
2 Awards :
• Nirvana – Smells like Teen Spirit (Meilleur nouvel artiste, meilleur clip alternatif)
• U2 – Even Better Than The Real Thing (Meilleurs effets spéciaux, meilleur clip pour un groupe)
• Guns N’ Roses – November Rain (Meilleure cinématographie), Vanguard Award pour l’ensemble de leurs clips
1 Award :
• Metallica – Enter Sandman (Meilleur clip métal/hard rock)
• Queen – Bohemian Rhapsody (Meilleur clip tiré d’un film, Wayne’s World justement)
• Eric Clapton – Tears in Heaven (Meilleur clip pour un artiste masculin)
U2 et Wayne’s World
En profitant des toutes premières connexions satellites, les irlandais de U2 peuvent être retransmis en direct de Detroit où ils donnent un de leurs concerts du fameux ZooTV Tour. La performance d’Even Better Than The Real Thing est projetée pour l’audience des MTV Awards. Fait marquant, Dana Carvey reprend à ce moment son costume de Garth et accompagne le groupe à la batterie, clin d’oeil au film Wayne’s World. Un clin d’oeil que les fans apprécieront.

Howard Stern = Fartman

Pour remettre la récompense du meilleur clip métal, les spectateurs ont la bonne surprise de voir débarquer, suspendu dans les airs, le fameux "Fartman", superhéros pétomane créé et rendu célèbre par l’animateur radio Howard Stern. Le "roi de tous les médias", comme on le surnomme outre Atlantique, s’adonne comme à son habitude à la provocation grâce à un speech de très bon goût. Metallica remporte l’award, mais Lars Ulrich, le batteur du groupe, reprochera à Stern d’avoir complètement monopolisé l’attention sur cette remise.
Nirvana vs. MTV

Nous retrouvons nos jeunes gendres modèles que sont Kurt Cobain, Krist Novoselic et Dave Grohl. Le groupe avait décidé de jouer en avant première une nouvelle chanson : "Rape Me". Ce choix n’était clairement pas du goût des producteurs de la chaîne MTV qui ont demandé à Kurt de ne pas la jouer, en allant même jusqu’à menacer le groupe d’être déprogrammé de la cérémonie et de la chaîne de façon définitive ! Un accord est trouvé : la chanson "Lithium" sera jouée à la place.
Mais Kurt n’a pas dit son dernier mot et au moment d’entamer sa performance, attaque les premières mesures de "Rape Me". Hérissement de poils pour les producteurs de Nirvana, heureusement Kurt s’arrête net et démarre "Lithium".
En fin de morceau, le bassiste Novoselic, excédé par les défauts sonores de son ampli basse, jette son instrument en l’air mais apprécie très mal sa retombée… Vous pouvez voir sur la vidéo qu’il la reçoit en pleine tête et reste quelques secondes à tituber sur la scène.
S’en suivent les dégradations sauvages (mais classiques) des équipement par le groupe (amplis troués, batterie démontée, …) qui concluent une performance mémorable, où Nirvana aura bien montré à MTV qu’ils sont incapables de les contrôler.
En terminant la chanson, le batteur Dave Grohl court vers le micro et commence à chambrer Axl Rose ("Hi Axl! Hi Axl! Where’s Axl? Hi Axl!"), ce qui me permet de faire la transition avec ce dernier évènement…
Nirvana vs. Axl Rose

La bataille médiatique entre Axl Rose et Nirvana, entre le hard rock et le grunge, entre les 80’s et les 90’s faisait déjà rage depuis quelques mois. Cobain avait même lancé, peu avant la cérémonie, quelques attaques au chanteur des Guns dans la presse.
Lorsque Courtney Love, la femme de Kurt Cobain, commence à chambrer Axl dans les coulisses en lui criant "Axl, c’est toi qui sera le parrain de notre enfant !", cela à bien faillit par provoquer une bagarre. Rose, très énervé, demande directement à Cobain de contrôler sa femme. La tension dure pendant toute la cérémonie, comme en témoigne les appels de Dave Grohl à la fin de la performance de Nirvana. Kurt Cobain aurait même craché sur le piano, pensant qu’il s’agissait de l’instrument d’Axl sur "November Rain" ; il sera totalement confus en découvrant que c’était Elton John qui jouait sur ce piano.
The End
L’édition 1992 des MTV Awards restera dans les mémoires pour ces évènements incontrôlables, qui ont mis à rude épreuve les nerfs des producteurs, mais qui ont surtout témoigné d’un paysage du rock (et de la musique) en pleine mutation.
http://www.anwarock.com

http://www.anwarock.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum